Les traitements symptomatiques

Prescrits en première intention par le médecin traitant, les médicaments symptomatiques ont pour objectif de diminuer l'intensité des symptômes et de combattre l'inflammation causée par l'allergie.

Tous ces médicaments ont une utilisation aujourd'hui bien maîtrisée et codifiée, notamment dans l'asthme et la rhinite allergique, par des consensus d'experts internationaux.

Toutefois, en dépit de leur efficacité reconnue sur les manifestations allergiques, ces thérapeutiques ne traitent pas la cause de l'allergie. Ils n'influent donc pas sur l'évolution naturelle de la maladie (en d'autres termes, ils ne la guérissent pas).

Leurs effets durent tant qu'on les prend mais ils n'ont pas de bénéfice à long terme. 

Voici les principales classes pharmacologiques utilisées dans l'allergie :

Classe

Effet

Les anti-histaminiques H1

Soulagent les symptômes

Les Corticoïdes

Anti-inflammatoires

Le Cromoglycate de sodium (ou anti-dégranulant)

Soulagent les symptômes

Les anti-Leucotriènes

Soulagent les symptômes
Anti-inflammatoires

Les bêta mimétiques

Dilatent les bronches

Les "théophyllines"

Dilatent les bronches

Les vasoconstricteurs

Soulagent les symptômes

Les anticholinergiques

Dilatent les bronches
Soulagent les symptômes au niveau du nez