SYNDROME POLLENS-ALIMENTS OU SYNDROME LTP ?

Adèle T., jeune femme de 32 ans, consulte pour un angioedème laryngé avec dyspnée et urticaire, 15’ après un repas comportant œuf, riz et pain blanc.
L’évolution a été favorable après automédication par la patiente (4 cp Cortancyl® 20mg.)
 
Elle se dit allergique à la pêche depuis l’adolescence, et n’en consomme plus pour cette raison. Elle ne se souvient plus des réactions qui auraient suivi l’ingestion de pêches mais  a présenté à plusieurs reprises des éruptions urticariennes à proximité des étals de pêche, preuve selon elle qu’elle est violemment allergique à ce fruit.
L’entretien retrouve une rhinite persistante d’évolution saisonnière (début de printemps).
 
Votre première séance de tests cutanés porte sur l’allergie respiratoire:

  • Bouleau = 10 mm, armoise = 10 mm,
  • Graminées, plantain, frêne, cyprès, DP,DF, chat, chiens, Alternaria, Stemphylium et latex sont négatifs.

Question A : Peut-il s’agir d’un syndrome pollens-aliments ? Si oui, lequel ou lesquels ? Précisez également par quelle famille de protéines ?

Réponse A

...

Question B : Quelle nouvelle hypothèse pouvez-vous faire pour expliquer la réaction de madame T. ?

Réponse B

...

Question C : De quels examens biologiques avez-vous besoin pour porter votre diagnostic ?

Réponse C

...

Question D : Quel est votre diagnostic et quelles recommandations faites-vous ? Anaphylaxie au riz et/ou au blé par allergie probable aux LTP.

Réponse D

...